La Fille de l’air Monoï Courrèges : mon addiction de l’été

Après quelques jours d’absence, je reviens avec un énorme coup de coeur olfactif. Il s’agit de La Fille de l’air Monoï Courrèges que je porte tous les jours. En réalité, je suis assez peu surprise de mon engouement car j’avais déjà beaucoup aimé La Fille de l’Air Courrèges dont je vous avais déjà parlé sur le blog.

Fille de l’air Monoï Courrèges : l’esprit de Courrèges dans un flacon

Avant de vous décrire la fragrance, j’avais très envie de vous parler de ce magnifique flacon. Rien de nouveau car il est emblématique de la marque. En effet, il a été créé pour la toute première fois en 1971. Et il est toujours aussi moderne, tant sa simplicité est sophistiquée. La couleur du flacon est pêche, et rappelle les couchers de soleil de l’été.

La Fille de l'Air Monoï Courrèges

Le verre laisse apparaître la fragrance mais n’est pas totalement transparent. Ca lui donne un côté esthétique que j’adore. Et comme d’habitude, on retrouve ce petit bouchon tout rond, tout mignon.

La Fille de l'Air Monoï Courrèges avis

La Fille de l'Air Monoï Courrèges flacon

Flacon La Fille de l'Air Monoï Courrèges

Fille de l’air Monoï Courrèges : l’été en parfum

Si vous n’avez pas suivi la saga de La Fille de l’Air, je vous rappelle qu’un premier jus a été créé en 2014. Mais ne me dites pas que vous n’en avez pas entendu parler car je ne vous croirai pas 😉 Créée en partenariat avec Air France, cette première fragrance invitait déjà aux voyages, à la liberté qu’ils procurent. Cette fois, Courrèges propose le parfum La Fille de l’Air Monoï qui revisite le premier de la série. Il semblerait que la Fille de l’Air ait finalement décidé de poser ses bagages sur une île paradisiaque. Et pour comprendre tout l’esprit de ce parfum, je n’ai pas résisté à l’envie de vous mentionner les quelques mots de Courrèges à son propos :

la fille de l’air voyage
escale dans les îles du pacifique
des senteurs enveloppantes
les fleurs de tiaré délicates exhalent
la chaleur du soleil du soir
une douce addiction

La Fille de l'Air Monoï Courrèges revue

C’est Fabrice Pellegrin qui a créé La Fille de l’Air Monoï. Ce parfumeur est reconnu pour ses créations de niche, loin des fragrances qui font le top des ventes des parfumeries.

La Fille de l »Air Monoï est un parfum à la fois frais et solaire. Sa pyramide olfactive est composée de :

  • Notes de tête : bergamote, néroli
  • Notes de coeur : absolu de fleur d’oranger
  • Notes de fond : accord monoï, vanille

Pour celles qui se poseraient la question, on retrouve effectivement dans ce nouveau parfum, l’esprit de La Fille de l’Air mais je le trouve plus sensuel. La Fille de l’Air Monoï Courrèges est plus sucré que son prédécesseur.

La Fille de l'Air Monoï Courrèges différence

J’aime beaucoup les 2 fragrances mais à choisir je préfère la version Monoï.

Fille de l’air Monoï Courrèges : mon avis

La Fille de l’Air Monoï Courrèges est ma nouvelle addiction. Je ne pouvais pas rêver mieux qu’un parfum où la fleur d’oranger délicate se mêle à la fleur de tiaré et à la vanille. Ce flacon renferme en réalité, toutes les notes que j’adore et en plus, l’exercice est réussi. Que demander de mieux!!! Moi qui ne suit pas encore partie en vacances, je peux vous dire que ce parfum me fait rêver, voyager… Il éveille mes sens.

La Fille de l'Air Monoï Courrèges sephora

En plus, je suis ultra fan de ce flacon tout en rondeur, très agréable au toucher. Cela fait partie intégrante du rituel du matin, quand je me parfume.

La Fille de l’Air Monoï Courrèges ne me quitte pas de la journée car en plus, il tient très bien.

La Fille de l'Air Monoï Courrèges tenue

Si vous l’avez déjà testé, dites moi en commentaire ce que vous en pensez car j’aimerais beaucoup avoir votre avis.

Bises ♥

One thought on “La Fille de l’air Monoï Courrèges : mon addiction de l’été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *