J’ai eu mes premiers cheveux blancs à 18 ans

Les cheveux blancs sont un sujet à la mode en ce moment. Certaines femmes se décolorent les cheveux pour atteindre un blond presque blanc mais c’est notamment Sophie Fontanel qui a remis ce sujet tabou chez les femmes, sur le devant de la scène. La gourou de la mode de 55 ans a décidé, il y a deux ans, d’arrêter de se teindre les cheveux et raconte dans son  livre, « Une apparition« , son expérience. Elle assume et je trouve ça génial. Seulement, ce n’est pas mon cas !

Sophie fontanel

D’abord, j’ai eu des cheveux blancs, très jeune (merci la génétique). Les premiers ont dû apparaitre vers 18 ans, c’est dire. Et bien sûr, ce genre de chose ne va pas en s’arrangeant…. Ma coiffeuse me disait l’autre jour qu’ils étaient tous devant et que je n’en avais pas tant que ça, à l’intérieur (Ca me fait une belle jambe, hein ?!). D’ailleurs, c’est justement le fait qu’ils soient parsemés qui me dérange. Perso, je trouve que ça fait négligé.

C’est la raison pour laquelle je les teins depuis toutes ces années, depuis tellement longtemps d’ailleurs que je ne me souviens pas de ma couleur naturelle. J’ai tout essayé :  les colorations maison (plus ou moins réussies), des teintes parfois extravagantes (merci au henné pour m’avoir rendu les cheveux verts une fois), les colorations permanentes, les colorations qui s’estompent en 6 shampoings (La pub « Expression, des reflets intenses qui s’estompent en 6 shampoings », tu t’en souviens ?, je parle bien entendu aux plus anciennes qui me lisent aujourd’hui ;-)) Pas toujours facile de choisir la bonne coloration mais si vous souhaitez savoir quelle couleur vous ira en fonction de votre type de peau, je vous recommande de lire cet article de Schwarzkopf.

Bref, aujourd’hui, je me suis assagie. Je me rends dans un salon de coiffure. J’ai même trouvé une coiffeuse qui écoute ce que je lui dis et ma foi, je suis contente du résultat. En ce moment, j’ai une base foncée (qui se rapproche de ma couleur naturelle, j’imagine) et des mèches plus claires sur le bas (façon tie and dye) qui adoucissement les traits.

tye and die cheveux

Au moment où j’écris ces lignes, j’ai une repousse de 3 mois sur la tête et au honnêtement je ne me supporte plus. J’ai rendez-vous demain chez le coiffeur et je me languis d’avoir à nouveau les cheveux blancs couverts. Bref, je suis accro à la coloration !

Et vous les filles, quelle est votre expérience des colorations? Si pour moi, elle est carrément vitale, peut-être que pour vous, elle est plutôt esthétique ? Dites moi tout en commentaire, je veux tout savoir.

Bises ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *