Tout savoir sur l’autobronzant

Fini le teint carotte, aujourd’hui les autobronzants nouvelle génération permettent d’obtenir un teint hâlé et naturel tout au long de l’année.

Le soleil commence à s’installer sur toute la France et la blogosphère commence à se dévêtir. C’est le moment de ranger vos manteaux pour sortir vos robes légères. Mais qui dit robes d’été dit gambettes à l’air.

Votre teint lavabo ne doit pas vous décourager et pensez plutôt autobronzant!

bikini-kiskin-trace-de-bronzage-coeur_400x400

1/ Qu’est-ce que l’autobronzant?

L’autobronzant est un produit permettant d’obtenir un teint hâlé sans s’exposer au soleil. Son effet maximal s’obtient au bout de quelques heures et ne dure que quelques jours. Il ne protège pas des rayons du soleil. Il peut prendre la forme d’une crème, d’un lait, d’un gel, d’un spray, d’une lingette ou même d’une douche.

2/ Que contient l’autobronzant?

L’autobronzant est un produit cosmétique contenant de la dihydroxyacétone ou DHA, un agent chimique qui permet cette coloration. Cette DHA est un ose qui peut être obtenu naturellement à partir de l’écorce de châtaignier, bien que de nos jours elle soit synthétisée par bioconversion bactérienne de glycérol extrait du colza ou du maïs (chimie verte). Cet agent est présent à hauteur de 2,5 à 3 % dans les tubes élaborés pour les personnes ayant une peau claire, et à hauteur de 5 % pour les personnes ayant une peau foncée. La crème autobronzante possède d’autre substances, selon les marques, comme de l’eau, des solvants, des émulsifiants, des conservateurs antibactériens, des acides de fruits, de l’huile de silicone et des actifs hydratants.
La DHA agit par réaction sur la peau en obtenant des mélanoïdines et de l’eau. La mélanoïde est un pigment brun, présent à la surface de la peau, qui va donner cet effet hâlé. La désquamation de la peau fera disparaître ce bronzage naturellement au bout de quelques jours. C’est la raison pour laquelle, une bonne hydratation de la peau vous permettra de le conserver plus longtemps.

Source : wikipedia

chimie

3/ Trouver sa teinte et choisir le bon autobronzant

Selon votre type de peau et le résultat que vous souhaitez obtenir, vous ne choisirez pas le même produit.

Aujourd’hui, la plupart des autobronzants existent en hâle progressif (moins dosés en DHA) ou hâle intense. On privilégie le premier si on a la peau très claire ou si on n’est pas à l’aise avec son utilisation. L’effet restera plus naturel et moins brutal.

Les hâles intenses, quant à eux, sont pour les habituées ou les peaux plus mates. Car contrairement aux idées reçues, les peaux mates peuvent également mettre de l’autobronzant pour un effet bonne mine assuré.

Et si les autobronzants se déclinent maintenant en différentes textures, pensez à votre type de peau et à votre objectif :

  • Les crèmes et les mousses sont idéales pour le visage et les peaux sèches
  • Les sprays vous permettront d’atteindre des endroits difficiles comme l’arrière des jambes ou le dos
  • Les lingettes sont notamment conseillées aux débutants et sont faciles à transporter
  • Les laits sont particulièrement adaptés à l’application sur les jambes
  • Les gels conviendront, enfin, aux peaux mixtes ou grasses

4/ Peut-on utiliser le même autobronzant sur le visage ou sur le corps?

Si le produit le permet, oui. Toutefois si vous avez la peau sensible, préférez un autobronzant spécial visage, non comédogène qui sera mieux adapté. La différence entre les deux réside souvent en la texture. Les autobronzants pour le corps sont généralement plus épais et plus onctueux.

 5/ Comment appliquer son autobronzant?

La première étape consiste à préparer sa peau. L’autobronzant réagissant plus sur la peau morte, il faut donc la supprimer en effectuant un gommage.

Puis en appliquant le produit, il faut bien penser à le masser. En effet, le massage évite les traces orange. On pose toujours l’autobronzant les mains à plat.

Sur le visage, on n’oublie pas les oreilles, la nuque, le cou et le début du décolleté. On n’hésite pas à passer une brosse sur les sourcils et une serviette légèrement humide à la racine des cheveux après l’application.

Pour le corps on commence d’abord par les extrémités (jambes et bras) pour finir par le bassin et le buste.  Surtout, il ne faut oublier aucune zone et ne pas insister sur les parties sensibles du corps comme les coudes, les genoux et la plante des pieds qui vont se colorer beaucoup plus car la peau y est particulièrement sèche.

creme_corps

Pour finir, il faut bien se laver les mains (plusieurs fois) avec du savon, entre les doigts et même sous les ongles.

Comme la DHA est hygroscopique (elle absorbe l’eau), elle peut dessécher la peau donc il faut bien s’hydrater après l’application d’un autobronzant. Cela permettra de retarder la désquamation de la peau et donc de conserver plus longtemps le bronzage.

6/ Que faire en cas de ratage?

Malheureusement il n’y a pas de remède miracle mais quelques solutions existent néanmoins :

  • La solution la plus naturelle : Frottez-vous avec du jus de citron. Pour un résultat plus rapide, vous pouvez mélangez ce jus à votre gommage. Vous obtiendrez en un seul geste un effet éclaircissant et exfoliant.
  • La plus radicale : Imbibez un coton d’alcool à 70 degrés et tamponnez-le sur les traces disgracieuses d’autobronzant. N’insistez pas trop pour ne pas dessécher votre peau. N’oubliez pas de bien vous rincer ensuite.
  • La plus rapide : Utilisez des lingettes qui effacent les marques de DHA (dihydroxyacétone, qui colore la peau). Elles sont efficaces, si vous utilisez ce produit très peu de temps après l’application.

Source : Elle

7/ Les avantages de l’autobronzant par rapport au bronzage naturel

  • Il ne provoque pas le vieillissement prématuré de la peau.
  • Il permet d’avoir un joli teint hâlé tout au long de l’année.
  • Il évite les traces de maillot.
  • Il est rapide : en une application vous pouvez afficher le bronzage d’une semaine!

L’article du jour est un peu long alors merci à celles qui m’auront lue jusqu’au bout 😉 Bises et bonne soirée

Retrouvez toute l’actualité du blog sur twitter et sur Pinterest

Crédit photos : commentseruiner.com et ac-grenoble

4 thoughts on “Tout savoir sur l’autobronzant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *