L’eau de parfum rouge L’interdit Givenchy : la sensualité dans un flacon

Comme vous aimez que je vous parle de parfum par ici, j’ai décidé de vous présenter mon dernier coup de coeur en la matière : L’eau de parfum rouge L’interdit Givenchy.

eau de parfum rouge L'interdit Givenchy

L’eau de parfum rouge L’interdit Givenchy : Présentation et notes olfactives

L’eau de parfum rouge L’interdit est présenté par Givenchy comme une fragrance aussi envoûtante qu’addictive, une pulsion charnelle et défendue qui attise les flammes de la sensualité.

eau de parfum rouge L'interdit Givenchy avis

Je ne sais pas si vous le saviez mais L’interdit est une réédition d’une ancienne version de ce parfum créé en 1957 par la Maison Givenchy, en hommage à l’actrice Audrey Hepburn. L’eau de parfum rouge est l’une des déclinaisons du parfum L’interdit.

eau de parfum rouge L'interdit Givenchy  notes olfactives

L’eau de parfum rouge L’interdit Givenchy est un floral épicé boisé. Il est très différent de la version classique qui est beaucoup plus florale.

Notes olfactives :

– Notes de fond : Essence de patchouli coeur Indonésie, Essence de santal de Nouvelle Calédonie.
– Notes de tête : Essence d’orange sanguine Sicile, Accord épicé rouge.
– Notes de cœur : Absolue fleur d’oranger Tunisie, Absolue jasmin sambac Inde.

Le patchouli est à mon sens largement prédominant, teinté d’épices qui lui donne un côté suave et piqué au vif par l’orange sanguine.

eau de parfum rouge L'interdit Givenchy revue
L'interdit Givenchy 1957

Le flacon est très classique. Il a le charme de la désuétude. Ce n’est pas très étonnant quand on sait qu’il a conservé sa forme originelle (voir photo ci-contre).

Ce flacon est tout en rondeur, recouvert d’un laquage rouge censé j’imagine, rappeller son caractère incandescent. Un élastique noir portant le célèbre logo aux 4G entoure le haut du flacon.

L’eau de parfum rouge L’interdit Givenchy : Mon avis

Je vais être très sincère avec vous. La première fois que j’ai senti L’eau de parfum rouge L’interdit Givenchy, je ne l’ai pas aimé. Avec le recul, je me dis que c’est un parfum qu’il faut prendre le temps de découvrir, de porter et surtout de le laisser évoluer sur la peau. Vous l’aurez compris, j’ai appris à l’aimer.

Je l’apprécie d’abord pour l’humeur dans lequel il me met. Je me sens vraiment très féminine quand je le porte. C’est vrai qu’il dégage un sillon sensuel qui, je dois le dire, ne laisse pas indifférent. Pour certains, cette fragrance se portera plutôt le soir. Pour moi, c’est égal.

Son mélange floral, boisé et épicé est à la fois étonnant et rond. Il me fait beaucoup penser au parfum Tinharé du Couvent des Minimes. Honnêtement il est très difficile à décrire. Il faut vraiment le sentir pour s’en faire une idée.

J’ai choisi le format de 35 ml. Le flacon est tout mignon et peut facilement se glisser dans un sac à main. Cela dit il n’est pas forcément nécessaire de se reparfumer dans la journée car sa tenue est bonne.

L’eau de parfum rouge L’interdit Givenchy : Où l’acheter ?

Sur l’eshop de Sephora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.