Balade dominicale #2 : Expo Cheveux chéris

Après le premier article de cette nouvelle rubrique sur le Parc André Citroën, je propose cette fois une activité à tous ceux et celles qui se demandent ce qu’ils pourraient bien faire un dimanche après-midi et pluvieux de surcroît .

Aujourd’hui, je vous emmène au Musée du Quai Branly et plus précisément à l’exposition « Cheveux Chéris – Frivolités et trophées ».

Avec un thème comme la chevelure, l’expo peut intéresser un large public : si, si même les chauves….

Coiffés, nattés, longs, rasés, emmêlés…les cheveux sont un outil au service de l’apparence et un marqueur social essentiel dont les usages et coutumes traversent l’histoire de l’humanité.

Cette exposition présente les milles et unes significations (politiques, religieuses, esthétiques…) de cet attribut physique dans les différentes civilisations.

Jean-Yves Le Fur, commissaire de l’exposition, l’a voulue comme un « chemin des vanités » en évoquant d’abord les formes les plus légères associées à la chevelure – coquetterie et parure – puis la gravité, la perte et enfin le trophée.

Le premier temps de l’expo met à l’honneur les frivolités ou autant d’affirmations identitaires et de séduction

Qu’elle soit voulue, acceptée ou contrainte, le second temps de l’exposition s’organise autour de la perte des cheveux…

La troisième et dernière partie de l’exposition dévoile les cheveux parures et trophées, dernier vestige d’une vie de l’au delà…

J’espère que cette ballade dominicale vous aura donné envie de découvrir cette fabuleuse expo.

En repartant, vous pourriez y admirer un couloir avec un jeu de lumière et de mots…

…Et peut être vous arrêter boire un verre à la terrasse du café se trouvant dans le jardin du musée et qui offre une très belle vue sur la Tour Eiffel.

L’exposition dure jusqu’au 14 juillet 2013 (ce qui vous laisse du temps). En savoir plus, ici

Musée du Quai Branly - 37 quai Branly - 75007 Paris

2 thoughts on “Balade dominicale #2 : Expo Cheveux chéris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.